AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 première nuit sous la pluie

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilou Sullivan
*
*
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 29
Profession : étudiant
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: première nuit sous la pluie   Lun 12 Fév - 19:57

Lilou avait passé les longues heure qui séparait l’Angleterre du Japon à regarder par le hublot de l’avion le paysage défiler… Rien de très intéressant, des nuages et parfois les terre qui paraissaient à cette distance infiniment minuscule… Presque sans qu’il s’en rende compte l’appareil commença à descendre, pour enfin atterrir dans le grand aéroport...

Adieu l’Angleterre, Bonjour le Japon…

En espérant qu’ici il se sente enfin chez lui, et que tout ce passe bien… Enfin il voyait mal comment sa vie ici pouvait être pire que celle avec son père en Angleterre… Quoique…

Le japonais, prit son unique sac, qui était d’ailleurs assez petit. Il avait très peu d’effet personnel, il n’avait pas d’attache, il rachèterait tout ici… Il ne voulait plus rein avoir qui lui rappellerai sa vie en Angleterre, quoique certaines marques sur son corps ne partiraient jamais.
Il pressa alors le pas pour se rendre à la gare la plus proche, la bas il pris un train menant à Jigoku. De cette ville il ne savait rien, à part que ça serait maintenant son nouveau lieu de vie et qu’il y ferai ses études. Il avait un peu choisit cette destination sur un coup de tête, il devait faire un chois et ce fut sur cette ville qu’il tomba.

Il fut d’ailleurs rapidement arrivé dans la petite ville… Il devait être à peu près minuit, les rue de la ville endormie était à peine éclairé. Repositionnant son sac sur son épaule, Lilou sortit de la gare et commença sa marche dans cette nouvelle ville… ca lui donnerai une occasion de la visiter, de nuit tout était calme et reposant…

Reposant… c’était vite dit car rapidement la pluie se mit à tomber, le jeune homme pris au dépourvu, alla s’abriter sous l’un des arbres du parc où il se trouvait, déjà mouillé jusqu’au os.

S’appuyant nonchalamment contre le tronc de celui ci, observant ses habits noirs trempant et imaginant son maquillage noir qui avaient du couler, il laissa échapper un long soupir d’entre ses lèvres, fermant les yeux…


Il fallait que ce soit pile ce soir là où il se mette à pleuvoir. Le soir où il venait d’arriver et n’avait encore nul par où se loger… Et l’idée de passer cette nuit dehors trempé jusqu’au os et sous la pluie n’était pas pour lui des plus agréable…

Ce laissant tomber à terre, il fit glisser une de ses mains dans sa poche, dans l’espoir de fumer un clope pour se réchauffer un peu, mais il déchanta très vite en voyant que le paquet était gorgé d’eau.

« fait chier » laissa t il échapper d’entre ses lèvres avant d’appuyer sa tête au tronc de l’arbre et de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takashi-island.smileyforum.net/index.htm
Kageyama Ren
*
*
avatar

Nombre de messages : 8
Profession : Etudiante
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Lun 12 Fév - 21:23

« Tout va bien ? »

Une fille avec une drôle d'expression peinte sur le visage fixait le jeune homme, un parapluie vert pomme strié de rouge dans une main, un sac de nourritures dans l’autre.
L’humidité avait fait légèrement gonfler ses cheveux qui bouclaient aux pointes, et son front était comme constellé de petites gouttelettes d’eau condensée, tandis que ses grands yeux gris l’observaient avec un mélange d’inquiétude et de crainte dissimulée.
Helen se maudissait intérieurement : elle n’était qu’une cruche.
Aller comme ça, toute guillerette, parler à un inconnu au maquillage dégoulinant et l’air peu enclin à engager la discussion… surtout dans cette ville de fous qu’était Jigoku. C’était certes inconscient, mais depuis le temps qu’elle était ici – bien peu en vérité -, la jeune fille n’avait parlé à personne, et même pas vue sa colocataire, dont elle ne connaissait que le nom sans pouvoir mettre le moindre visage dessus.
Faisant glisser le sac frappé de l’écusson du combini pour lequel il avait été fabriqué dans la pliure de son coude, Ren dégagea ses cheveux humides de son visage et tira un peu sur le col de sa chemise qui dépassait de son imper saumon : elle aimait bien l’odeur de la pluie, surtout dans un endroit comme le parc, et c’était pour cela qu’avant de rentrer, la demoiselle avait décider d’y faire un crochet.


« Si je peux me permettre, vous avez une sale mine. » lâcha t-elle ensuite avec un gentil sourire un peu niais comme elle en avait l’habitude, tendant un mouchoir en papier au jeune homme pour lui permettre de se débarbouiller un peu avec toute l’amabilité dont elle était capable.

C’était précisément en ces journées mornes et grises où tout semblait aller mal que son temple sur la côte ouest lui manquait. Cet endroit où même la pluie la plus lourde avait des allures de cadeau de ciel, et où elle passait du temps dans les jardins avec son père, à lire ou bien à composer des haiku, chose pour laquelle, il fallait l’avouer, Helen n’était pas spécialement douée.
Quittant un instant l’inconnu des yeux, elle dégagea le sac qui lui sciait l’intérieur du bras et l’échangea avec le parapluie, sans faire attention aux gouttes qui lui tombaient sur le haut de la tête à cause de sa maladresse.


[HJ: Je me permets de répondre... ^.^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arsenic-pancakes.net/forum/index.php
Lilou Sullivan
*
*
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 29
Profession : étudiant
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Mar 13 Fév - 20:30

Lilou se qui était assez rare n’avait pas entendu la jeune fille arrivé, et le fait qu’il ai les yeux fermés ne fit que renforcer sa surprise quand il entendit les quelques mots qu’elle prononça…
Le japonais ouvrit brusquement ses yeux cernés du maquillage noir qui avait coulé à cause de la pluie. Un jeune femme plutôt jolie, au air naïfs et tenant un parapluie vert se tenait devant lui, sur son visage on pouvait lire comme de l’inquiétude peut être mêlé à un peu de peur… Après tout on ne devait pas tout les jour voir un jeune homme trempé et au maquillage dégoulinant à minuit dans un parc tout les jours…

…Tu va bien… C’était ce qu’elle venait de lui demander… Lilou resta un moment la bouche entrouverte sans savoir quoi lui répondre… Vue son état il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle posait la question… Et puis il n’aimait pas particulièrement devoir passer la nuit dehors et mouillé…

De façon instinctive, il lui répondit avec un regard un peu froid et un ton qui était sans aucun doute possible ironique et à la fois un peu énervé par la question qui pour lui ne servait à rien.

« si je vais bien, mais si je pète la forme ça ne se voit pas ? »

En plus l’intégralité du contenue de son sac devait être trempé… Il soupira encore une fois en ferlant les yeux se rappuyant sur le tronc. Il se dit alors qu’il avait peut être réagit un peu excessivement et que étant donné ce qu’il avait vue de la jeune femme elle voulait simplement l’aider… D’ailleurs lui même n’avait pas très envie de rester là sous la pluie, toute la nuit, pour être encore plus trempé…

Au moment ou il rouvrit les yeux, il se trouva nez à nez avec un mouchoir, que la jeune femme lui tendait, avec un sourire… Il se demanda un instant pour elle lui proposait son mouchoir… mais en eut rapidement la réponse quand elle repris la parole… Encore une fois il resta un instant bête… Une sale mine… Il se souvint alors que son maquillage avait coulé…

« aah ouais… » dit il nonchalamment en prenant d’une main le mouchoir pour le porter à ses yeux et commencer à les essuyer.

Pendant quelques secondes, semblant occulter la présence de la jeune femme, il s’attacha à la tache de se démaquiller ou plutôt d’arranger ce qui était il y a peu son maquillage. Puis il se leva soudain pour faire face à la jeune femme, qui était plus petite que lui.

Il lui tendit d’une main son mouchoir, et de l’autre il tira un peu sur le parapluie pour que le front de la jeune maladroite touché par la pluie soit protégé et par la même occasion il se mis lui même sous la pluie.

Il la fixa un long moment impassible sans rien dire, puis pris enfin la parole.

« je te porte tes courses et tu me laisse dormir chez toi, il fait bien trop… mouillé dehors. »

Cette proposition, bien que très bizarre car il ne la connaissait pas et elle non plus, avait été dite par le jeune home sur un ton des plus sérieux. Après tout lui s’en moquait ce ne serait pas la première fois qu’il dormait chez des inconnu pour ne pas passer une nuit dehors… Mais il se doutait bien que la jeune fille risquait de dire non… Mais à vrai dire il n’avait pas envie de passer la nuit dehors.

[tu as bien fait de repondre^^
au fait ton perso s’appelle Ren ou Helen ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takashi-island.smileyforum.net/index.htm
Kageyama Ren
*
*
avatar

Nombre de messages : 8
Profession : Etudiante
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Mar 13 Fév - 22:05

[=^.^= Les deux en fait, Helen c’est son véritable prénom, mais le diminutif c’est Len/Ren ^^]

Lorsque la voix du jeune homme s’éleva, couvrant le murmure de la pluie et le bruissement du vent dans les arbres, Helen sentit un petit frisson la parcourir : il lui avait parlé avec de l’ironie teintant de rouge la soie de ses propos, et son air un peu brusque la frappa de plein fouet, bien qu’il n’y eu pas de méchanceté dans sa voix. Cependant, la jeune fille peu habituée à venir d’elle-même près des autres ne savait pas comment interpréter leur gestuelle, le son de leurs voix, ou même l’expression de leurs visages.
Légèrement désarçonnée, elle n’en laissa cependant rien paraître et mordilla un peu sa lèvre inférieure.
Un peu plus lorsqu’il commença à se démaquiller et qu’elle vit les coulées sombres avaler progressivement le blanc pur du mouchoir.


* Comment peut-il faire tenir une telle quantité de maquillage rien que sur ses yeux... * songea t-elle, l’air un peu absent.

En ce qui la concernait, l’adolescente ne portait pas de maquillage : et encore, heureusement pour ceux qui la côtoyait, douée comme elle l’était, Ren risquait bien de mélanger des textures et des couleurs radicalement différentes, et d’avoir ensuite l’air d’un pot de peinture ambulant.

Sortant instantanément de ses pensées et rougissant avec violence lorsque Lilou s’approcha d’elle, la jeune fille recula un peu vite et mordit cette fois carrément sa bouche en se traitant intérieurement de tous les noms, la douleur aidant.
Lorsqu’il lui proposa le deal, l’adolescente fut interdite et ses yeux s’arrondirent tandis que la mèche qui rebiquait derrière son oreille glissait devant son regard caramel : hein ? Il voulait dormir chez elle ?


« What ?! » ne put-elle s’empêcher de dire dans son américain nasillard sans quitter son interlocuteur des yeux.

C’était une sorte de mécanisme chez elle, quand la surprise s’installait, elle avait tendance à revenir à sa langue maternelle (le japonais était en quelque sorte sa langue « paternelle ») sans même y faire attention, parler japonais constituant un minuscule effort qu’elle devait tout de même être consciente pour fournir.
Si elle avait bien tout compris, il proposait de « porter les courses » en échange d’une nuit de sommeil au sec.
L’étonnement passé, Helen jeta un regard hésitant vers le plastique à son bras, et le jeune homme dégoulinant de pluie. Elle n’avait pas vraiment besoin de quelqu’un pour porter les deux paquets de yaourt et les pâtes qu’il contenait, mais un léger pincement au cœur lui disait que Lilou n’était pas quelqu’un de méchant, et que lui venir en aide ne lui coûterait au final, pas tant que cela.
Songeant à sa colocataire invisible l’adolescente eu une mimique intraduisible et hocha la tête avec une lenteur presque effrayante, sentant son cœur battre a chamade dans sa poitrine.


« Euh… ça… marche. »

Hésitante, un peu sonnée par sa propre décision, elle tourna le dos un instant avant de faire volte face.

« Non. »

Attendez, c’était trop facile : elle ne le connaissait pas, ignorait son nom… et si il était un psychopathe-violeur-découpeur-de-femmes-cannibale ? HEIN ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arsenic-pancakes.net/forum/index.php
Lilou Sullivan
*
*
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 29
Profession : étudiant
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Jeu 15 Fév - 22:08

Un sourire apparut sur ses lèvres lorsque la jeune fille recula un peu brusquement et que ses lèvres s’empourprèrent violent, à cause de fait que Lilou se soit approché près peut être un peu trop d’elle. Mais le jeune homme n’était pas vraiment du genre à respecter les « distances de sécurité ».
Il ne dit cependant rien, se contentant d’observer la jeune fille un sourire moqueur ? amusé ? accroché aux lèvres…

D’ailleurs cet air qu’il venait d’arborer, s’accentua, sous l’air étonné et la réaction de la jeune fille à sa proposition… Laissant échapper un « What » sous l’effet de la surprise… Tiens elle parlait anglais… Il avait peut être la un point commun, Takumi ayant vécut en Angleterre, ce qui pouvait parfois se ressentir, lorsqu’il parlait japonais et avait un petit accent anglophone… Ce que d’ailleurs il détestait qu’on lui rappel.

Il ne la quitta alors pas des yeux attendant de voir sa réponse, l’air toujours impassible. La jeun fille sembla alors réfléchir un instant, Lilou essaya un instant d’imaginer toutes les questions et pensées qui se bousculer dans son esprit. Il était vrai que ce genre de demande n’était pas communes, surtout qu’ils ne se connaissaient même pas et s’était vue pour la première seulement quelques minutes auparavant. Encore plus déstabilisant, Lilou lui avait fait cette proposition comme si celle là était tout à fait normal et habituel… Il fallait dire que dans son cas ça l’était. Combien de fois avait il passé la nuit chez des inconnus, homme où femme pour ne pas la passer chez son père et pour éviter ses coups et ne supportant plus de voir cet homme devant lui. Ces nuits chez ces inconnus ils les passaient souvent en échange de son corps et pas simplement en portant les courses de la personne jusqu’à chez elle. Mais il s’en moquait, son corps n’avait plus vraiment d’importance, ce n’était qu’une coquille ou sorte d’emballage presque mort, autant qu’il lui soit utile…

La voix un peut incertaine de la jeune fille le sortit de ses pensées… Toujours aussi rouge et apparemment gênée, elle venait… D’accepter ? ! Lilou en effet était un peu étonné bien qu’il ne le laissa pas paraître, il aurait pensée que ça serait plus dur de la convaincre, et qu’elle aurait été un peu plus choqué de cette proposition…. Mais apparemment ce n’était pas le cas… Tant mieux !

….Enfin il déchanta bien vite car aussi brusquement qu’il lui avait proposé son deal, elle changea d’avis, et faire résonner dans la nuit un non sonore. Et se retournant peut être pour partir.

Lilou resta un instant abasourdit, la pluie retombant sur lui n’étant plus protégé par le parapluie de la jeune fille. Puis il laissa un autre sourire apparaître sur ses lèvres… Elle se mettait le doigt dans l’œil si elle pensait qu’il allait abandonner aussi facilement, et puis apparemment elle même était hésitante et ne savait pas trop quoi faire, il comptait bien en jouer.

Il repris alors en anglais cette fois.

« quoi… »

Puis il s’approcha encore un fois d’elle qui était toujours de dos, puis posa son front sur l’une de ses épaules, regardant son visage du coin de l’œil.

« tu ne vas tout de même pas me laisser passer la nuit seul sous la pluie… qui c’est ce qui peut m’arriver… tu ne voudrais quand même pas avoir ma mort sur la conscience »

Puis frissonnant légèrement il ajouta :

« puis il fait froid ici… Et qui c’est qu’elle genre de personne je peux rencontrer … peut être un psychopathe ou un violeur… »

Cette dernière phrase était quelques peu ironique il imaginait bien que la jeune fille ne le connaissant pas devait ce poser tout un tas de questions sur lui dont celle là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takashi-island.smileyforum.net/index.htm
Kageyama Ren
*
*
avatar

Nombre de messages : 8
Profession : Etudiante
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Dim 18 Fév - 16:24

Le visage de Ren se teintait progressivement de rouge pivoine : tient, il n’était franchement pas gêné celui là !
En plus, il lui parlait dans sa langue natale avec un parfait accent anglais, encore un déraciné, comme elle…
Lorsqu’elle sentit une légère pression sur son dos, ce fut comme une décharge électrique : parler oui, toucher non ! Se retournant et le repoussant de toute la force de ses deux bras aux os frêles, les joues comme colorées d’un point incarnat, elle se planta devant lui, en laissant tomber son parapluie, les bras croisés.


« Mais ça va pas la tête, faut pas pousser mémé dans les orties ! »

Elle l’avait dit, ça y était, la phrase qui tue.

A vrai dire, quand on connaissait bien la jeune fille, on connaissait tout aussi bien ses affreuses expressions comme sorties des siècles passés, à peine remises au goût du jour. Et de plus, à force de lire les grands classiques, il lui arrivait parfois d’utiliser des tournures ou des mots archaïques, pour le plus grand amusement de ses camarades de fac.


« Je ne suis pas responsable de toi tu me prends pour qui ! »

A présent, il y avait presque une fumée qui sortait des oreilles d’Helen, et le visage de cette dernière à la fois déterminé et franchement énervé pouvait prêter au rire sans le moindre mal : bien que douce, rêveuse et discrète en général, elle en devenait rapidement caricaturale en s’énervant.
A présent, la pluie tombait aussi sur elle, et révélait les failles d’une teinture brune faite plus de deux mois auparavant, qui s’était lentement délavée puis décolorée au fil des jours, dévoilant un lumineux roux sous les mèches encore noires.
Après cette petite douche forcée, l’adolescente se sentit un peu mieux et se laissa tomber sur l’herbe mouillée du parc, comme si elle avait été parsemée de neige.
Ignorant Lilou, fermant les yeux et laissant la pluie glisser sur son imper rose, la jeune fille commença enfin à réfléchir : devait-elle l’héberger ? Bof, c’était pour une nuit après tout, et si il ne connaissait personne en ville, il était tout seul. Après la mort de son père, Ren avait expérimentée cette étrange sensation de vide que laissant l’absence d’une personne aimée, et ç’avait été comme si tout son petit monde s’était effondré, en lui laissant juste l’amère douleur d’une brique tombée sur le pied.
Ouvrant les yeux pour regarder la pluie former une étrange nuée sous la lumière des réverbères, elle secoua la tête.


« Bon ok, tu viens chez moi, mais si demain je ne me souviens plus de rien… »

C’est à tes risques et périls. Voulait-elle dire sans finalement prononcer les quelques mots d’avertissement.
Déjà que ses problèmes de mémoire déroutaient sa mère, alors un étranger… M’enfin c’était tant pis pour lui, il avait demandé à venir, alors qu’il ne s’étonne de rien après tout.
Poussant un long soupir, toujours allongée sur le sol, la jeune fille n’avait pas envie de se relever pour rentrer, il faisait nuit, le monde était silencieux, elle était bien. Mais bon, si elle ne se décidait pas, le pauvre garçon passerait tout de même la nuit dehors étant donné qu’il commençait à se faire tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arsenic-pancakes.net/forum/index.php
Lilou Sullivan
*
*
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 29
Profession : étudiant
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   Dim 18 Fév - 19:52

Lilou avait bien sur pensé à la possibilité que sentant sa tête sur son épaule la jeune fille le repousse. Après tout nombreuses étaient les personnes qui ne supportait as le contact physique avec des gens qu’il ne connaissait pas encore. Lilou lui s’en moquait éperdument, et même il aimait souvent briser ces distances de sécurités et voir les réactions gênée ou parfois troublée dans gens lui faisant face.

Cette fois si quand il posa sa tête sur l’épaule de la jeune fille, il la sentit se raidir, pourtant il ne bougea pas, attendant que ce soit elle qui le face bouger… Ce qui d’ailleurs ne tarda pas.
En effet la jeune femme qui semblait devenir de plus en plus rouge, se retourna d’un bon, et la repousser avec un force que ses bras frêles n’avait pas laissé imaginer.
Lilou la laissa faire sans broncher, avec un air calme et indiffèrent, sans la quitter des yeux. Mais il ne put retenir un air surpris rapidement suivit d’un sourire et d’un petit rire lorsqu’il entendit le mots de la jeune fille.

« je n’avait jamais entendue cette expression, mais j’en conclue que tu n’as pas aimé sentir ma tête sur ton épaule »

Finit il par répondre.
Mais il ne put rien rajouter, que la jeune fille ajouta quelques chose, et sembla tout de suite plus… énervé… Quoiqu’il en aurait fallu plus pour effrayer Lilou. Elle en avait lâché son parapluie et à son tour la pluie commença à lui tomber dessus et à la mouiller petit à petit…
Elle s’attendait peut être à ce qu’il lui réponde mais il n’en avait nullement l’intention, comme elle l’avait dit elle n’était pas responsable de lui, mais Lilou ne comptait pas dormir dehors, il avait donc bien l’intention de dormir chez elle.
Peut être voulait elle aussi que maintenant il parte, mais ce n’était pas non plus dans les intentions du japonais, il resta devant sans bouger la fixant dans les yeux, l’air impassible… Attendant qu’elle change d’avis.

Il la vit se laisser tomber dans l’herbe et ne dit rien, toujours attendant. Et au bout d’un instant, sans pour autant bouger elle prit la parole, lui disant qu’elle était d’accord mais que le lendemain elle ne se souviendrai peut être de rien… Lilou n’avait pas vraiment compris le sens de ses dernier mots, mais ce n’était pas très important pour lui. Tout ce qu’il voulait c’était un toit pour cette nuit.

« parfait .
je m’en fout si tu ne te souviens plus… de toute façon je ne resterai qu’une nuit» dit il alors d’un air satisfait.

C’est parole était franche, peut être un peu trop, ce qui aurait pu vexer certain mais pour lui elles n’avaient rien de péjoratif

Puis il fit quelques pas et pris les sachet en plastique contenant les courses de la jeune femme. Il se retourna alors vers elle, et s’aperçut qu’elle était toujours couché.

« il va falloir que je te porte ? j’avais dit que je porterai les courses mais avec toi ça risque d’être un peu lourd » ajouta t il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takashi-island.smileyforum.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: première nuit sous la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
 
première nuit sous la pluie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» Sous la pluie, tous les Cruenturs sont gris
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*° O k u g i °* :: ¤ Jigoku, la ville ¤ :: * Parc-
Sauter vers: