AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé à l'aube

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Arrivé à l'aube   Mar 20 Fév - 12:19

Ryoko attendait à la gare que son train arrive, elle était seule sur le quai avec son sac et son Katana attaché dans son dos. D’ailleurs personne de remarquait son Katana, elle l’avait enfouit dans un rouleau de planisphère, le peu de gens qu’elle croisait à cette heure tardive pensait qu’elle était une fan de géographie. Elle s’adossa à l’un des poteaux sur le bord de la voie, fixant le sol en réfléchissant. Elle avait entendu nombre de choses étrange sur cette ville où elle se rendait : Jigoku. Tous se qu’elle avait entendu sur cette ville valsait dans son esprit. Qui est cet Okugi ? Mais après tout elle ne savait même pas si ses histoires étaient vrai, elle jugerait de cela une fois sur place, son train venait d’ailleurs d’arrivé.

Elle pénétra à l’intérieur du train et se trouva une place au fond d’un wagon où se trouvaient déjà deux dames. Elle posa son sac et son rouleau de planisphère à côté d’elle avant de s’asseoir prêt de la fenêtre. Le train ne tarda pas à s’ébranler et à commencer sa course folle à travers les villes et les campagnes. Ryoko était toujours perdu dans ses songes, pensant cette fois à son frère. Comment allait-elle le retrouvé dans cette ville inconnue ? L’accepterai-t-il ou allait-il la rejeter encore une fois ? Ryoko ne tarda pas à s’endormir, le visage collé à la vitre, ses questions laissées en suspend. Elle se réveilla brusquement lorsqu’elle entendit dans son sommeil le nom « Okugi ». Elle regarda autour d’elle et vit que c’était les deux femmes qui en parlaient, Ryoko tendit alors l’oreille pour les écouter :

« - Tu as entendu toutes ses histoires sur ce Okugi ?
- Oui ! Il paraitrait que c’est un fantôme qui espionne les habitants de cette ville !
- Mais non ! C’est encore un de ses jeunes prétentieux qui fait son malin à mon avis !
- Quoi qu’il en soit je ne resterai pas longtemps dans cette ville ! Ses histoires me font peur !! »


Les deux femmes n’en savaient visiblement pas plus qu’elle, leurs discutions s’en trouvait alors inintéressante, se n’était rien d’autre que des commérages de bonnes femmes. Ryoko se désintéressant d’elles et regarda le paysage défiler au dehors. Environs 1 heures après le train commença à ralentir et l’arrivé à Jigoku fut prononcé. Ryoko ne bougea pas et regarda les deux femmes ramassées leurs affaires et sortir en toute hâte. Seulement une fois qu’elles furent parties Ryoko se décida à descendre du train, son sac sur l’épaule et son rouleau de cartes à la main. Elle resta un instant à la porte du wagon, regardant les deux dames se dandiner rapidement jusqu’au centre de la gare. Cela fit sourire Ryoko qui avança alors lentement à leur suite.

Lorsqu’elle arriva au centre de la gare les premières lueurs du jour qui pointaient à l’horizon s’infiltrait par les grandes portes d’entré délimitant la gare du reste de la ville. Elle était enfin arrivée dans ce mystérieux endroit sur lequel traine tant d’histoires plus farfelu les unes que les autres. Ryoko poussa l’une des grandes portes et se retrouva face à une ville encore à moitié endormit. Elle resta planter là sans bouger, à observer chaque petit détail de chaque personne, de chaque bâtiment. Lorsqu’elle sentit un regard posé sur elle, elle tourna alors lentement la tête et observa à son tour la personne qui semblait la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mar 20 Fév - 17:08

Hiro venait de pénétrer dans le train bondé, mais heureusement il trouva rapidement une place assise....il observa autour de lui, des vieux X_x à croire que c'est l'heure de pointe =_= Mais son regard dévia vers une jeune fille plutôt intrigante, déjà, de par son style mais aussi de par le fait qu'elle avait une carte qui n'avait pas la forme d'une carte mais plutôt d'un katana X_x Oui, Hiro avait reconnu l'arme, car il le pratiquait depuis son plus jeune âge…
La jeune fille s ‘ était endormie mais se réveilla d’un ocup quand les deux mémé à côté parlèrent de Okugi. Etait-ce le même Okugi ? Celui de Jigoku ? il ne pouvait pas y’en avoir des milliers de toute façon…La jeune fille descendit là où se doutait Hiro, c’est-à-dire la gare de Jigoku. Le jeune homme fit de même, puisqu’il se rendait également dans cette ville…le fait qu’ils n’étaient pas nombreux à descendre le fit repérer et la jeune fille croisa son regard..là, il ne pouvait pas faire comme s’il ne l’avait pas vu X_x

« hum, Ohayô ! Dis, tu es nouvelle ici ? Moi oui, et je ne sais pas où aller ! je suis perdu ! tu ne connais pas un peu l’endroit ? au fait…joli Katana »

Hiro avait reussi à l’apercevoir, car ce dernier était légerement sorti de l’emballage « géographique » LA fille semblait surprise quand il lui dit ça. Peut être était-il le seul à avoir remarquer l’arme ? Moui, sûrement…maintenant, il espérait qu’elle n’allait pas le menacer en croyant qu’il allait la dénoncer à la police…ce qu’il ne ferait en aucun cas ! c’était pas son problème ! Elle voulait un katana ? très bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mar 20 Fév - 17:29

Elle le regarda étrangement de la tête aux pieds puis fixa son visage qu’elle sembla observer dans les moindres petits détails, comme pour inscrire son visage dans sa mémoire. A cause de cette façon de regarder les gens ces derniers trouvaient son regard étrange et irrespectueux en général. Elle fut un peu surprise lorsqu’il lui parla de son Katana, visiblement elle ne l’avait pas si bien caché que ça. Mais peu importe du moment que la police ne venait pas à le savoir et si ce garçon en parlait elle aurait largement le temps de le retrouver et de l’obliger à revenir sur sa déclaration avant que la police ne bouge le moindre petit doigt. Elle eut d’abord envie de partir en l’ignorant totalement mais se dit ensuite qu’après tout elle ne risquait rien à se faire une connaissance. Elle lui répondit donc le plus gentiment possible mais son ton restait assez froid et méfiant malgré son effort :

- salut… oui je suis nouvelle et je ne connais absolument pas l’endroit désoler, je ne peux t’aider… et… merci pour le Katana mais évite de crier ça sur les toits je te prie…

Le garçon semblait ne pas avoir la moindre envie d’aller la dénoncer, cela détendit Ryoko. Elle lui montra un plan de la ville accroché sur un panneau un peu plus loin d’un petit signe de tête. Elle marcha en direction de celui-ci et se planta devant le plan qu’elle regarda attentivement. A vrai dire elle ne savait absolument pas où aller. Elle se dit alors que ce jeune homme pourrait peut-être avoir une idée et décida donc de rester quelques temps en sa compagnie, du moins s’il acceptait bien sur. Elle lui tendit sa main libre en guise de bonjour et se présenta :

- Tanaka Ryoko, enchantée.

Pour ne pas paraître trop froide et asociale elle fit même un petit sourire au jeune homme et s’écarta de devant le plan pour qu’il puisse le consulter lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 16:37

Mais au lieu de fixer le plan, le regard du jeune garçon resta pointé sur celui Ryoko et se présenta à son tour avec un sourire confiant marqué sur son visage :

- Je me nomme Hiro Nagawa et je suis également enchanté de faire ta connaissance Ryoko. Et... ne t'en fait pas pour le katana...je sais tenir ma langue Smile.

Petit à petit un climat de confiance semblait s'installer entre les deux individus; puis Hiro ajouta en se tournant vers le plan de la ville :

- J'ai entendu parler d'un endroit merveilleux se situant dans cette ville, mais le problème c'est que je n'ai absolument aucune idée où se trouve celui-ci...et il n'a pas l'air de figurer sur ce plan.

Sur ses bonnes paroles Hiro se retourna à nouveau vers Ryoko et lui tendit la main, comme pour lui demander de le suivre; mais au même moment, des bruits de pas et des silhouettes humaines firent leur apparition pas loin des deux individus. Sentant une menace anonyme, Hiro s'empara du bras de Ryoko en disant d'un ton sec :

- Ne restons pas ici

Puis ils se mirent à marcher rapidement sans savoir où ils allaient...ils s'arrêtèrent enfin un peu plus loin dans une ruelle sombre, vide et pas très rassurante.
Ryoko ne semblait plus très rassurée au sujet du jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 17:32

* Au moins il n’a pas l’air d’être une balance, c’est déjà ça*

Ryoko avait très bien entendu des gens arrivés, mais normalement se n’était pas dans ses habitudes de s’enfuir. Elle suivit tout de même le jeune homme lorsqu’il la tira plus loin, après tout il valait mieux éviter les ennuis. Ryoko qui avait une bonne ouïe sut rapidement qu’on ne les avait pas suivit. Ainsi lorsqu’ils arrivèrent dans une ruelle sombre elle regarda tout autour d’elle. En général lorsqu’on fui quelqu’un on ne va pas se réfugier dans une telle ruelle, même si on ne connait pas l’endroit lorsqu’on panique un peu on reste plutôt dans les grandes rues où il y a pleins de mondes. Hors cet endroit était tout le contraire, c’était une ruelle sombre voir même sinistre et totalement déserte, elle semblait être totalement à l’écart du reste de la ville.

Elle regarda le jeune homme étrangement. Qui était-il pour venir se réfugier ici ? Et d’ailleurs pourquoi avait-il fuit aussi vite à l’arrivé de quelqu’un, rien de spécial ne présageait de danger. Il est vrai en plus que le plan d’un ville à la sortie de la gare il y a très souvent des gens devant. Alors pourquoi vouloir s’éloigner aussi vite ? Non décidément, Ryoko ne comprenait pas son comportement. Il semblait être gentil, pas le genre de garçon à chercher les ennuis pourtant. Mais elle se dit qu’il serai peut-être temps pour elle d’arrêter de juger les gens sur la première impression qu’elle a d’eux, ça lui a trop souvent jouer des tours. Après tout, ce Hiro n’était peut-être pas aussi gentil qu’il en avait l’air et qu’il avait des gros problèmes qu’il préférait fuir.

Après avoir fixé Hiro ainsi pendant un long moment durant lequel tant de questions sur lui tournaient dans sa tête elle finit par se dire qu’après tout elle s’en fichait. Elle n'était pas du genre à poser des questions aux gens, il faisait se qu'il voulait et agissait comme il le désirait. En revanche maintenant qu'il les avait trainé ici, loin de la carte, loin de tout, il n'allait pas être facile de trouver un endroit sympa où aller.


- euh... et maintenant que tu nous a ammené ici on fait quoi alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 18:46

Hiro se mit alors à fixer Ryoko droit dans les yeux et lui répondit d'un air serein :

- On m'a dit que l'endroit merveilleux dont je t'ai parlé se trouvait dans les alentours d'une ruelle pas comme les autres...à peu près comme celle-ci...c'est pour ça que je me suis arrêté ici...

Hiro s'approcha d'elle et lui prit les deux mains, comme pour la rassurer, en lui avouant :

- Je ne sais pas qui étaient ces personnes qui nous suivaient mais avant de venir ici on m'a mis en garde contre tout comportement suspect d'autrui...nous devons rester très prudent, surtout nous qui ne connaissons pas cette ville.


Puis Hiro lacha les mains de la jeune fille, lui tourna le dos, fit quelques pas en avant et inspecta la ruelle dans les moindres détails. C'est alors que Ryoko, restant muette, car elle ne savait apparement quoi lui répondre, se mit à l'observer d'un air différent et la voix de Hiro se fit à nouveau entendre :

- Au fait je ne t'ai pas parlé du lieu que je recherchais...d'après ce que j'ai entendu, il s'agirait d'un endroit apparement le plus beau de la ville, le plus fréquenté et sur lequel figurait un monument absolument incontournable...

Sur ces mots, Hiro se retourna vers Ryoko, la regarda et lui demanda :

- On raconte que ce lieu renferme une vieille légende ayant un lien avec un certain Okugi...en as-tu déja entendu parler ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 19:41

Elle écouta attentivement Hiro parler mais lorsque celui-ci lui prit les mains elle se raidit automatiquement et fronça les sourcils. Pourquoi lui prennait-il les mains? C'est vrai que se genre de contact et pourtant courant mais Ryoko n'aimait pas sa. Elle acceptait difficilement le moindre contacte avec quelqu'un, autre que lorsque qu'elle s'amusait à les torturés. Mais malgrès se contacte elle ne dit rien et continua de l'écouter mais elle semblait alors être plus froide et plus distante.

Elle le regarda s'éloigner un peu en lui faisant dos et l'observa à nouveau dans les moindres détails comme devant la gare lorsqu'il inspecta la ruelle. Ellel l'écouta ensuite parler et le fixa dans les yeux lorsqu'il se retourna vers elle.


- Quel imbécile n'a jamais entendu parler de Okugi? On parle de lui et de cette ville dans tout le pays! En revanche pour ton monument je ne suis pas au courant...

Son ton également c'était fait plus froid comme si elle lui en voulait. Oui, biensur qu'elle lui en voulait, elle lui reprochait de lui avoir prit les mains. Pas habitué à cela c'était pour elle quelque chose de limite répugnant. Généralement elle ne laissait la toucher que des gens qu'elle connaissait depuis longtemps et en qui elle avait une pleine confiance. Ceux qui osait faire se que lui venait de faire elle leur lançait un magistrale coup de poing au visage qui fracture généralement le nez. Elle ne l'avait pas fais cette fois si simplement qu'elle ne connaissait pas cette ville et préférait s'y faire des alliers plutôt que des ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 20:13

Hiro fut assez surpris de la réaction de Ryoko, malgré cela il ne lui en voulut pas mais préféra ne pas en dévoiler davantage pour l'instant sur ce fameux monument...

- Le monument n'a pas de grande importance, c'est plutôt le lieu sur lequel celui-ci est bati qui cache une histoire apparement peu connue des gens.

Le temps passa, et tout à coup on vit quelques nuages apparaître dans le ciel, puis quelques coups de tonnerre se firent entendre :

- Il va falloir qu'on trouve un abri, une tempête se prépare on dirait.


Tout à coup on entendit une sonnerie retenter de la poche de Hiro; il s'agissait de son téléphone portable et avant de décrocher, il alla se mettre à l'écart de façon à ne pas être entendu par Ryoko... Celle-ci semblait de plus en plus perdue, puis le jeune homme refit son apparition deux minutes plus tard en annonçant à Ryoko qu'il s'agissait d'un appel anonyme... mais Hiro ne voulut pas en dire davantage sur cet appel.
On vit soudain apparaître au loin une silhouette qui semblait fixer les deux individus...le ciel devint totalement couvert et les coups de tonnerre se rapprochèrent de plus en plus... tout à coup, un bruit sourd se fit entendre et au même moment, on ne distingua plus la silhouette qui semblait avoir disparu...étaient-ils réellement suivis?
C'est alors que Hiro pris une décision et s'adressa à la jeune fille :


- Dis-moi Ryoko, juste entre nous, peux-tu me dire d'où tu viens et me parler de...ton...katana...? C'est très important...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mer 21 Fév - 22:40

Ryoko leva la tête vers le ciel lorsqu'elle entendut le tonerre, visiblement se ne serai pas qu'une simple petite pluie qui allait arrivé. Elle reposa son regard sur Hiro au moment où son portable sonna. Elle le suivit des yeux un instant puis regarda tout autour d'elle, elle avait en sensation étrange et ayant généralement un bon instinct cela l'inquièta et elle laissa les cartes géographiques qui se trouvait autour du Katana glisser au sol. Elle tenait fermement son Katana dans sa main et regarda tout autour d'elle en essayant de trouver quelque chose d'anormal. Elle paraissait être très calme mais chacun de ses sens étaient en action à la recherche de quelque chose.

Lorsque Hiro raccrocha son portable et revint Ryoko sentit une présence derrière elle et fit volte face pour découvrir un peu plus loin quelqu'un qui les fixait. Sans attendre une seule seconde elle sortit son Katana de son fourreau avec une grande aisance et une fluidité extreme, par se simple geste elle montrait la grande connaissance qu'elle avait dans le maniement de cette arme. Elle laissa l'arme pendre le long de sa jambe. Le danger n'était pas présent, nullement besoin de se mettre en guarde. Une autre personne aurait sûrement lever son Katana devant soit prêt a accueillir cette personne mais Ryoko n'était pas du genre a avoir peur facilement, elle guardait toujours son calme et son sang froid. Quelques secondes après la silhouette disparut. Ryoko fronça les sourcils, pas par inquiétude mais plutôt par surprise. Pourquoi cette personne les observait?

En entendant la voix de Hiro elle détourna lentement ses yeux de l'endroit où se trouvait auparavant la silhouette pour les posés sur le jeune homme. En entendant la question elle le fixa droit dans les yeux d'un air froid. Pourquoi son Katana l'interressait tant? Et que se passait-il ici à la fin?

Elle leva lentement son katana devant elle, pose presque le bord tranchant de la lame sur son nez. Et d'un geste rapide elle fit tourner la lame pour que cette fois se soit la travers de la lame qui soit face à son nez. En revanche, le travers de la lame que pouvait voir Hiro était constituer d'une gravure. Cette gravure était bien entendu celle de son créateur et vu l'arme que c'était, son forgeron ne pouvait être n'importe qui. Elle ne répondit rien à Hiro, elle ne dessera même pas les dents. Il semblait s'y connaître en Katana, si c'était vraiment le cas il reconnaitrait forcement cette signature peu commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Jeu 22 Fév - 14:04

Malgré le silence de Ryoko, Hiro ne reposa pas la question et compris par lui-même le geste de Ryoko; le jeune homme remarqua la signature et reconnut l'amblême du grand maître Haizawa, le plus grand expert en art martial du japon.
C'est alors que Hiro fixa la signature avec ses grands yeux et étant très surpris, il détourna son regard du katana et de Ryoko et pris ses distances, car quelque chose l'avait perturbé...
La jeune fille rangea son arme et Hiro, très surpris, avoua timidement:


- Je constate que tu as reçu un art sacré du plus grand homme du pays...mais ce qui m'intrigue le plus c'est qu'à ma connaissance il n'enseignait son art qu'à des hommes et non des femmes...je ne t'en demanderais pas davantage mais sache que j'ai énormément de respect pour toi...

Hiro prit de plus en plus ses distances vis à vis de la fille, il la craignait et il était persuadé qu'il ne s'agissait pas d'une inconnue. Qui était-elle réellement ? pourquoi refusait-elle tout contact avec autrui ? et surtout que faisait-elle ici ?
Tant de questions défilaient dans la tête du jeune homme à cet instant précis. Puis il s'en posa une autre où il se demandait si la silhouette en avait bien après lui ou à Ryoko...
Hiro était perdu et voulut en connaître plus sur le passé de la jeune fille, mais quand il s'adressa à elle, il changea totalement de sujet de conversation :


- Il faut que je démasque cet étranger qui semble en avoir après nous...

A cet instant, Hiro remarqua les documents qui se trouvaient au sol à côté de Ryoko et reconnut les cartes géographiques qui étaient tombées de la poche de la jeune fille quand elle avait déballé son katana; le regard de Hiro ne se détacha pas des cartes et c'est alors qu'il sortit de sa poche un papier qui à première vue semblait avoir un lien avec ces cartes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Jeu 22 Fév - 14:28

Effectivement elle avait reçu un enseignement du grand maître Haizawa, sans un tel maitre elle n'aurait jamais pue arrivé au niveau qu'elle a en art martiaux aujourd'hui. Mais Hiro n'avait pas tord, il n'enseignait son art qu'à des hommes, elle était l'exeption, la seule femme à qui il avait enseigner son art. Bien entendu elle allait se guarder de lui révéler la raison pour laquelle il avait prit Ryoko comme élève.

Elle hocha lentement la tête lorsqu'il lui dit qu'il avait du respect pour elle. En avait-elle pour lui? Il était trop tôt pour le dire, elle ne le connaissait pas encore assez pour le dire. Elle remarqua le mouvement de recul qu'il eut envers elle lorsqu'il comprit vaguement qu'elle pouvait être dangereuse. Cela ne la surprit pas vraiment, beaucoup de gens avait ce mouvement de recul en découvrant cette signature. Et à vrai dire cela amusait Ryoko, elle aimait être crainte mais plus les gens étaient loin d'elle moins il y avait de risque qu'ils la touchent et donc elle se sentait mieux.

Elle continuait de l'observer silencieusement. Le moins que l'on puisse dire c'est que Ryoko n'était pas très bavarde mais très observatrice. "Il faut que je démasque ce étranger qui semble en avoir après nous..." lui dit-il. Jusqu'à maintenant Ryoko l'avait presque oublier. Elle se mit alors à réfléchir sur cet inconnu. Qui suivait-il? Lui ou elle? Et qui était-il? Peut-être Okugi et dans ce cas ce n'est pas seulement l'un d'eux qu'il suit mais les deux. Finalement Ryoko haussa les épaules. Après tout elle s'en fichait un peu pour le moment de savoir qui était cette silhouette. En revanche elle se dit que Okugi devait bien s'amusé lui a observer tout le monde.

Ryoko reporta toute son attention sur Hiro qui semblait s'interresser de prêt aux cartes. Elles paraissaient pourtant être de simple carte, tout à fait banal, mais Ryoko ne les avait pas vraiment regarder, avait-elle quelque chose de spécial? Elle posa ses yeux dessus pour essayer de répondre à sa question lorsqu'elle entendit Hiro sortir quelque chose de sa poche. Elle releva alors la tête et remarqua qu'il avait un bout de papier dans les mains. Elle fixa donc Hiro, attendant de voir se qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Jeu 22 Fév - 16:10

Hiro demanda à Ryoko s'il pouvait ramasser les cartes et après un hochement de tête de cette dernière, le jeune homme les ramassa discrètement pour les comparer.
A première vue, le seul point commun qu'il remarqua était une sorte d'indice présent à la fois sur les cartes et sur le papier de Hiro; sans réfléchir davantage, il rendit les cartes à Ryoko et rangea son papier dans sa poche; mais au même moment, il le fit tomber par erreur et se pencha pour le ramasser; c'est là qu'on put apercevoir un tatouage sur le bas de son dos, illustrant un katana similaire à celui de Ryoko...

La jeune fille l'avait apparement remarqué puisqu'elle semblait prendre également un peu ses distances; mais Hiro ne savait absolument pas qu'il avait laissé son tatouage visible...
Il cacha en effet un secret à Ryoko au sujet de ce katana, mais il ne voulait pas trop en parler pour le moment car pour l'instant il était concentré sur cette ombre mystérieuse qui les pourchassait.

Hiro fixa à nouveau Ryoko mais cette fois avec un regard plus froid, comme s'il la soupçonnait d'avoir volé quelque chose; il témoignait des signes de jalousie envers elle, il ne voulait pas admettre qu'une fille pouvait être supérieure à lui et encore moins qu'une fille recoive un tel katana...Hiro était quelqu'un de macho et égoiste; en effet, c'est lui-même qui aurait dû recevoir ce katana autrefois, mais lui ayant été refusé par manque de maturité, le maître lui a avoué qu'il remettrait ce katana à quelqu'un qui le mériterait amplement; mais Hiro n'aurait jamais pensé qu'une fille pourrait en hériter.

Qui était-elle pour avoir eu le privilège d'être la seule et unike élève du maître Haizawa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Jeu 22 Fév - 19:54

Ryoko qui était déjà loin d'être très chaleureuse à la base, en voyant ce tatouage elle en devint aussi particulièrement méfiante. Elle eut une envit intense de dégainer son Katana et de le menacer avec pour qu'il lui dise qui il était et surtout pourquoi ce katana l'interressait tant. Pour ce calmer et éviter de faire ça elle fermit les yeux et resta ainsi quelques moments, se concentrant pour vider son esprit. Ayant l'habitude de le faire cela ne dura pas bien longtemps et elle rouvrit vite les yeux pour porter à nouveau son attention sur Hiro.

Celui-ci sembla être plus froid que tout à l'heure. Pourquoi réagissait-il ainsi? Ryoko se dit qu'il valait mieux pour lui qu'il arrete ses mystères car elle n'était pas très patiente et s'ennervait vite. Elle préfèra passer rapidement à autre chose et lui demanda donc, comme si de rien n'était:


- alors on y va à ton monument?

Mais bien entendu Ryoko n'était pas du genre à faire dans la dentelle et lui avait parler tout aussi froidement que depuis le début de leur rencontre mais aussi avec une pointe d'amertume. En attendant que Hiro se décida à bouger elle enroula son katana dans les cartes géographique. Sans son Katana visible elle paraissait bien entendu bien moins étrange mais elle pouvait le ressortir à n'importe quel moment. Et ça Hiro devait le savoir parfaitement.

Il reignait désormais entre eux une ambiance de méfiance mutuelle dans laquelle flottait des milliers de questions sans réponses.

Ryoko fixa Hiro et attendit qu'il prenne le devant de la marche puisqu'il semblait savoir où était ce fameux monument au milieu de cet endroit magnifique dont il parlait depuis déjà quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Ven 23 Fév - 12:30

C'est alors que Hiro décida d'emmener Ryoko à ce fameux monument, seulement, ne sachant pas où celui-ci se trouvait, le jeune homme se lanca dans des rues au hasard afin de rejoindre plus facilement le centre ville et essayer de se repérer à partir de là.
Le comportement de Hiro avait changé; en effet, il était plus décisif et plus sûr de lui; tandis que Ryoko le suivait, apparement sans faire d'histoires.
Pendant qu'ils cherchaient l'endroit, un silence absolu reignait entre Hiro et Ryoko, comme s'ils avaient oublié ce qui s'était passé...

D'un coup, après avoir passé le centre ville, les deux individus s'engagèrent dans une rue qui semblait mener à quelque part; puis au bout de cette rue, on aperçut un grand parc peuplé de monde, entouré d'arbres, de fontaines dont les rayons du soleil reflétaient dans l'eau. Cet endroit était bien détaché du centre ville, car il n'y avait aucune présence de voiture, de cyclomoteurs ou bien de quelconque industrie; donc aucune trace de pollution, c'est pour cela que cet endroit était fréquenté par autant de monde.

C'est alors que Hiro et Ryoko découvrirent ce parc fabuleux dont la beauté de celui-ci les forca à garder le silence; ils marchaient au bord des fontaines, entendirent le son des oiseaux et admiraient ce paradis, tout en s'approchant du centre du parc où se tenait dressée une immense statue. Cette statue semblait être le monument dont parlait Hiro, mais qu'avait-elle de spéciale? existait-il un lien entre ce monument et Hiro ou Ryoko?

Le jeune fille semblait admirative face à cette statue, nul sait s'il s'agissait d'admiration ou d'un regard banal semblant n'attacher aucune importance au monument; pourtant elle le fixait d'un air mystérieux. A quoi pensait-elle à cet instant précis? Est-ce que Hiro a bien fait de la conduire ici...?


Le jeune homme pris une initiative et fit un aveu à Ryoko:

- Si je t'ai emmené ici ce n'est pas par hasard; c'est le maître Haizawa qui m'a parlé de cet endroit et celà m'étonne qu'il ne t'en ai pas parlé à toi...Ce que je peux pour l'instant affirmer c'est que les indices découverts sur tes cartes géographiques et sur mon papier avec lequel j'ai fait les comparaisons tout à l'heure, semblent bien désigner cet endroit et c'est grâce à eux que j'ai fait le rapprochement et pu nous conduire jusqu'ici. Mais je n'en sais pas davantage pour l'instant...

Hiro se retourna soudain et aperçut à nouveau cette mystérieuse silhouette; cette fois celà ne faisait plus aucun doute, celle-ci attendait quelque chose de leur part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Ven 23 Fév - 18:07

Ryoko n'avait pas dit un seul mot depuis leur départ de cette petite ruelle sombre. Elle avait suivit Hiro sans protester au travers de la ville, se demandant régulièrement si il n'était pas entrain de les perdres. Finalement ils arrivèrent dans ce magnifique parc. Ryoko regardait à droit et à gauche attentivement, découvrant toujours des détails encore plus beau que les précèdents. Nul ne pouvait s'y tromper, cet endroit était sublime, celui qui osait dire le contraire ne pouvait que être totalement aveugle. Et encore, même aveugle la beauté de ce lieu pouvait se retenir, rien que d'entendre le chant des oiseaux, la senteur des fleures laissaient deviner à quel point c'était beau.

Hiro les mena jusque devant un étrange monument. Ryoko le fixa, il lui rappellait quelque chose mais elle ne savait quoi. Comme si elle avait déjà vu ce monument. A vrai dire depuis qu'elle était entrer dans ce parc elle avait une impression de déjà vu. Mais ce monument était se qui la frappait le plus. Aucun doute possible elle l'avait déjà vu et était sûrement déjà venue ici. Mais dans ce cas, pourquoi son souvenir était aussi vague? Pourquoi ne se souvenait-elle pas quand elle venue ici et surtout pourquoi? Tout était très flou dans son esprit.

Elle était totalement partie dans ses pensées lorsque la voix de Hiro l'en sortit. Elle l'écouta attentivement et espèrait qu'il continu, son explication, peut-être y trouverait-elle la réponse à ses questions. Hiro se retourna d'un seul coup, Ryoko suivit son regard et découvrit un peu plus loin la même silhouette que tout à l'heure. Elle ne réagit même pas, elle ne sortit pas son Katana, ne bougea pas et ne dit rien. Elle se contentait d'observer et d'attendre de voir se qui allait se passer. Ce n'était de toute façon pas le genre d'endroit où on pouvait sortir un Katana à l'air libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Sam 24 Fév - 17:47

Hiro ne lâcha pas la silhouette du regard et était bien décidé à la démasquer; c'est alors qu'il décida de lui tendre un piège, mais pour cela il avait besoin de l'aide de Ryoko; c'est alors qu"il lui expliqua dans l'oreille ce qu'il envisagea de faire, mais cela n'étant pas facile, car la jeune fille était toujours sur ses gardes et tenait ses distances; elle n'accordait pas facilement sa confiance à autrui.

Le piège en question était de prendre cet inconnu en flagrant déli et d'attendre le moment opportun où celui-ci serait le plus proche d'eux afin de lui sauter dessus et découvrir son identité.
Ceci fait, ils mirent ce piège en pratique et réussirent au final à capturé celui qui semblait les suivre, mais avec beaucoup de mal...

C'est alors que Ryoko sortit son katana et le plaça sous la gorge de l'inconnu encore masqué; sur le coup, elle ne semblait éprouver aucune pitié. C'est alors que Hiro enleva le masque de l'inconnu... et là surprise!

Il s'agissait d'un homme assez jeune inconnu de Hiro mais dont son visage ne semblait pas inconnu à Ryoko, vu sa réaction après que Hiro ait retiré son masque.
Hiro et Ryoko espéraient en apprendre plus sur ce personnage qui à première vue ne tremblait pas, même avec la lame du katan de Ryoko sous la gorge.

Qui était-il? pourquoi suivait-il les deux jeunes individus? peut-être en apprendrions nous davantage sur le passé et le but présent de Ryoko...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Dim 25 Fév - 16:46

Lorsqu'elle découvrit le visage de ce mystèrieux inconnu, qui ne l'était pas pour elle, les yeux de Ryoko semblèrent briller de rage. N'étant pas une tueuse, du moins pour le moment, elle ne lui trancha pas la gorge mais lui aissana un coup d'une force fénoménal avec la poigné du Katana sur le nez. Le jeune homme tomba au sol, se tenant le nez qui saignait abondament mais il n'avait pas pousser un seul cri et ne protestait pas. Ryoko lui remit tout de suite la lame de son Katana sous la gorge d'un air menaçant. Elle semblait ne vraiment pas aimer cette personne et n'avoir aucune pitier à lui faire du mal. Elle lui lançait un regard froid et particulièrement méchant, voir même sadique. Elle murmura, quasiment sans désserer les dents tellement elle était en colère.

- qu'est ce que tu fais ici charognard...?

Le jeune homme se releva et lui sourit, ça lui donnait un air particulièrement bizzare, voir même de psychopathe avec le sang qui coulait de chaque côté de sa bouche. Il avait visiblement mal mais refusait de trop le montrer, ne voulant pas parraitre faible. Il lança à Ryoko sur un ton sarcastique:


- toujours aussi impulssive ma belle...

A peine avait-il finit de prononcer sa phrase que Ryoko fit rapidement glisser sa lame le long de sa joue, lui faisant une longue et profonde entaille sur le visage qui se mit également à saigner abondamment. Le jeune homme était maintenant couvert de sang mais ne se plaignait toujours pas, il n'avait même pas essayer de contrer les deux coups qu'elle lui avait mit. Il soutenait même le regard noir que lui lançait Ryoko, comme pour la provoquer.

Heureusement qu'ils étaient retourner dans une ruelle sombre, loin des regards car sinon la police aurait sûrement été appeller depuis longtemps. Au moins ici ils pouvaient faire se qu'ils voulaient sans être déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Lun 26 Fév - 19:40

C'est alors que Hiro s'approcha à son tour de cet étranger et lui demanda d'un ton agressif son nom et la raison pour laquelle il les suivait; Ryoko ne semblait pas protester et c'est alors que l'individu, en sanglanté se mit à prononcer quelques mots:

- Si tu veux connaître mon nom tu n'as cas le demander à la fille...

Ayant à peine pu prononcer la fin de sa phrase, Ryoko lui tendit à nouveau son katana sous la gorge, comme si l'individu avait dit quelque chose qui n'avait pas plus à Ryoko; la jeune fille le regardait d'un air de plus en plus menaçant et vu son regard elle n'hésiterait pas une seule seconde à le tuer si quelque chose ne la retenait pas...; puis Hiro ajouta:

- Visiblement vous vous connaissez et vous n'avez pas l'air de vous entendre...j'aimerais bien connaître la vérité si celà ne vous dérange pas...

Ryoko ferma les yeux comme si un sentiment de trahison la traversait soudainement; puis, elle enleva son katana, l'essuya lentement du sang de l'étranger, puis le rangea.
C'est alors qu'elle se mit à regarder Hiro d'un regard un peu plus soutenu, comme si elle voulait se confier; mais celà n'avait pas l'air d'être du genre de Ryoko; elle qui était si forte et si déterminée...

L'étranger prit enfin la parole:

- Nous avons été à la même école...le maître Haizawa te portait une si grande estime quen j'en étais jaloux...surtout que tu étais la seule et unique fille qu'il a formé. Mais ce katana aurait dû me revenir à moi; je n'ai pas compris la décision du maître alors je l'ai trahi suite à un sentiment de jalousie...

Hiro l'interrompu froidement d'un ton sec:

- Toi aussi tu as reçu l'enseignement de maître Haizawa..décidément je vais de surprise en surprise car figure toi que moi aussi j'étais jadis son élève et moi aussi je pensais recevoir ce katana..mais visiblement s'il la confié à une fille il devait avoir une idée en tête...

Le regard de Hiro se dirigea vers celui de Ryoko; cette dernière pensait sûrement que le jeune homme allait lui en demander davantage sur le katana; mais au contraire, il s'interrogea plutîôt sur cet étranger et demanda à Ryoko:

- Comment ce type t'a-til trahi? peux-tu m'en dire davantage sur lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Lun 26 Fév - 20:51

Ryoko s'adossa au mur et suivit la conversation entre Hiro et le jeune homme sans rien dire. Elle semblait visiblement essayer de ce calmer. Elle fixa Hiro dans les yeux lorsque celui-ci lui demanda se qu'avait fait ce jeune homme. Elle guarda le silence un instant puis baissa la tête et répondit, assez vaguement.

- Il s'appelle Akihiro, Nagashima Akihiro... Nous étions très proche, assez pour qu'il sache sur moi certaines choses... Lorsque le maître Haizawa m'a confier ce Katana il ne l'a pas accepter et a révèlé ses choses... Il m'a ensuite attaquer, un soir, par derrière comme un traite et m'a assomer pour me voler le Katana... Je n'ai bien entendu pas tarder à le récupèrer et il à payer cher son affront... mais pas encore assez cher...


Ryoko avait les yeux fermés et la tête baisser pendant qu'elle parlait. Au fur et à mesure qu'elle racontait se qu'il c'était passer sa main se resserrait peu à peu autour du fourreau du Katana comme si elle aurait aimer que se soit le cou de Akihiro. Elle avait visiblement pour ce dernier une haine sans limites.


Pour que Hiro comprenne pourquoi Ryoko disait que Akihiro avait déjà payer son affront ce dernier leva sa main devant son visage, laissant apparaitre qu'il lui manquait 2 doigts. Ryoko n'étant visiblement pas décider à raconter l'histoire en détails c'est Akihiro qui prit la parole: "En réalité, le maître Haizawa est le grand père de Ryoko... nul autre que moi, et les consernés biensur ne le savaient. J'ai longtemps pensé qu'elle avait eut ce Katana pour cette raison et je l'ai révèler aux plus puissants élèves du maître Haizawa qui ont penser comme moi. Ils se sont alors retournés contre le maitre et l'on quitter... Sa a étè le début de la chute du maître. Ryoko n'a bien sûr pas accepter ça et le fait que je l'attaque en plus pas derrière pour lui voler cette lame... Cela à fait naître en elle des envit de meurtres très puissantes envrs moi... Elle m'a rapidement retrouver et c'est acharné sur moi avec une rage folle, me coupant 2 doigts et me faisant de nombreuses autres entailes... Je souffrais tellement que je la suppliait de me tuer mais elle ne l'a pas fait... Elle est simplement repartit avec le Katana en souriant."

Akihiro marqua une pose à ce moment, repensant à la façon dont avait réagit Ryoko, dont elle était devenu si cruel. Il se rappella également à quel point il avait souffert à ce moment là. Il posa ses yeux sur Ryoko et la fixa, mais aucune haine n'apparaissait dans son regard il semblait même avoir un regard de compation sur la jeune fille. Il achouta: "Mais à ce moment là j'ai comprit pourquoi c'est elle qui a eut ce Katana... Elle est très puissante et précise, sûrement plus que n'importe lequel des élèves du maître, mais c'est avant tout pour sa personnalité et son caractère qu'elle l'a eut... De plus je pensais à du favoritisme envers elle, mais maître Haizawa était sans pitié avec elle, il lui en demandait beaucoup plus qu'à tous les autres..."

Il faut dire que le maître Haizawa était réputer pour être sans pitié avec ses élèves, de leur en demander toujours plus, de les pousser à l'épuisement pour qu'ils donnent le meilleur d'eux, alors si il était encore pire avec Ryoko ça devait être à la limite de la torture. Akihiro fixa Ryoko en essayant visiblement de croiser son regar, en vain, cette dernière restait yeux fermés et tête baissée. Dans les paroles du jeune homme semblait apparaître un semblant d'excuse mais Ryoko n'en avait visiblement rien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Lun 26 Fév - 21:46

Hiro observait attentivement Ryoko et Akihiro s'exprimer; il posa principalement son regard sur la jeune fille pour qui il portait de plus en plus d'admiration. C'est alors qu'il se mit à penser que lui-même était l'un des premiers élèves de maître Haizawa, ce qui explique qu'il ignorait totalement le fait que ce dernier avait une petite fille; mais il semblait que le maître ne lui avait pas dévoilé volontairement l'existence de Ryoko, comme s'il voulait que Hiro et Ryoko se rencontrent un jour par surprise...peut-être que le maître croyait au destin...

Une chose était sûre, Ryoko et Akihiro étaient bien les derniers élèves du maître Haizawa; puis Hiro s'exprima sereinement:

-Haizawa devait avoir un but en tête...il a dû tout mettre en oeuvre afin que l'on se rencontre un jour tous les trois, car nous avons été ses trois meilleurs élèves. Ce jour est aujourd'hui même...

Akihiro lui répondit, tandis que Ryoko gardait les yeux fermés et demeurait pensive:

- Haizawa a très certainement dû nous faire passer une sorte de message codé; je pense que seulement l'un de nous deux aurait hérité de ce katana si le maître n'avait pas eu de petite fille. Il m'avait confié qu'autrefois seulement un de ces élèves était digne de le recevoir.; il devait parler très certainement de toi Hiro...Il m'a dit que moi j'étais son deuxième élève digne d'hérité de ce katana...Mais c'est Ryoko qui l'a eu et aujourd'hui nous voila tous les trois réunis...C'était probablement la volonté du maître...

Ryoko ouvrit soudain les yeux et fixa les deux hommes, mais nul ne sut ce qu'elle pensait à cet instant. Peut-être rigolait-elle intérieurement, prenant les deux garçons de haut ou bien peut-être était-elle pensive au sujet de son grand-père et réfléchissait déja à l'avenir...

Hiro s'approcha de Ryoko, la fixa d'un air paisible et lui annonça:

- La volonté de ton grand-père a été exhaucée, je pense que dès à présent et pour l'avenir nous devons rester ensemble et essayer de comprendre ce soit disant message codé de ton grand-père.

Ryoko regarda Hiro, lui fit une sorte de sourire et sembla approuver cette décision; cependant, elle se mit à fixer Akihiro d'un air plus méchant et ne voulait pas apparemment que celui-ci les suive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Lun 26 Fév - 22:20

[hrp: pfiou... désoler long poste! lol]

Elle murmura très lentement mais aussi très froidement, encore plus froidement qu'elle ne l'avait sûrement jamais été. Cette froideur dans sa voix était assez impressionnante et témoignait d'une haine exeptionnelle. Elle parla tout en fixant Akihiro droit dans les yeux.

- il nous trahira encore... ce chien ne sait faire que cela... manipuler, trahir, voler... Et de plus il ne sait même pas se battre...

Ryoko semblait lui lancer un défit ouvertement, celui de se battre contre elle, comme si le seul moyen pour lui de rester avec eux était d'affronter la jeune fille. Visiblement Ryoko avait la même façon de jouer aves les choses et avec les mots pour transmettre se qu'elle voulait et atteindre le but qu'elle voulait. Akihiro avait bien comprit où elle voulait en venir, tout comme Hiro, le maître Haizawa leur avait permit de voir clairement dans ce genre de phrases. Mais Akihiro semble hésiter un instant, non pas qu'il avait peur de Ryoko mais elle avait son Katana et il était désarmer. Ryoko le comprit bien et elle posa ses yeux sur Hiro, hesitante, mais finalement elle lui tendit le Katana, le lui confiant le temps du combat. Avant de lacher le Katana et de le laisser entre ses mains elle le fixa dans les yeux et lui dit:

- si tu part avec, que tu l'habime, l'utilise ou quoi que se soit d'autres je jure de te faire souffrir jusqu'à se que tu me supplie de te tuer... Contente toi de le tenir c'est bien claire?

A la tête qu'elle faisait et au regard qu'elle lui lançait il ne pouvait se tromper, elle ferai se qu'elle venait de dire. Avoir ce katana entre ses mains semblait être un grand honneur pour Hiro.

Ryoko commença à tourner la tête vers Akihiro mais avant même qu'elle n'ai poser les yeux sur ce dernier qu'il lui assaina un violent coup de poing au visage. La tête de Ryoko partit sur le coté, elle ferma les yeux et tourna à nouveau la tête vers le jeune homme très lentement. Elle rouvrit alors soudainement les yeux et fixa Akihiro, sa semblait être partit mais une étrange lueur dansait dans les yeux de Ryoko. Le combat commençait et ainsi Ryoko avait toujours du respect pour son adversaire mais également une indoptable volonté de gagner, d'ou ce regard.

Elle se jeta sur Akihiro et tenta de lui mettre plusieurs coups, elle les enchainait à une vitesse assez impressionnante mais Akihiro les évitaient systèmatique. A son tour il essaya de l'atteindre mais également en vain. Ryoko sauta alors en l'air et fit croire qu'elle allait lui donner un coup de pieds sur le torse, Akihiro se mit tout de suite en position de défence contre ce genre de coup mais Ryoko lui mit un violent coup de poing au visage. Lorsqu'elle revint au sol elle lui assaina trois coups de pieds à la suite au niveau du torse. Akihiro se reprit alors et se jeta à son tour en l'air, il enroula ses jambes autour du cou de Ryoko et vint la plaquer au sol à l'air de son poids. Mais Ryoko n'était pas aussi facile à avoir, le jeune homme ayant desormais une jambe coincer sous la jeune fille celle-ci se deplaca, amenant la jambe avec lui la tordant. Akihiro poussa un cri mais se releva aussitot et recommenca à l'attaquer.

Le combat dura un long moment, chaque recevant à tour de rôle de violents coups, aucun des deux adversaires ne semblait prendre le dessus sur l'autre. Mais peu à peu, avec la vitesse des enchainements, la puissance des coups ils commençaient à se fatiguer, bien que Ryoko semblait l'être moins que Akihiro. Ainsi plus la fatigue de Akihiro plus Ryoko prennait le dessus, finalement elle arriva à le plaquer au sol et à l'immobiliser totalement. Akihiro tappa au sol de la main, signalant ainsi sa défaite.


Ryoko se releva, essoufler mais souriant. Elle tendit même la main à Akihiro qui s'en aida pour se relever son tour. Mais n'appreciant toujours pas les contactes humains elle s'éloigna vite de lui et récupèra son Katana en murmurant un "merci" . Elle retourna s'adossa au mur et baissa à nouveau la tête comme tout à l'heure et elle leur dit:

- voila une des raisons pour laquelle j'ai ce Katana et pas vous... vous ne tenez pas un combat sur la longueur...

En réalité elle ne savait pas si c'était vraiment une raison pour qu'elle ai ce Katan mais elle était heureuse de montrer sa supérioritier. Bien entendu elle ne savait pas non plus si elle était capable de battre Hiro mais pour le moment elle s'en fichait totalement. En revanche elle n'avait toujours pas dit si elle acceptait Akihiro, le fait qu'il ai accepter de la combattre suffirait ou aurait-il due gagner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mar 27 Fév - 14:10

Hiro avait observé le combat très attentivement et avant même que le match ait commencé, le jeune homme était certain que Ryoko l'emporterait; en effet, Hiro avait le don d'évaluer le potentiel de ces adversaires. Bien qu'il était lui aussi doté d'une force et d'une technique de combat exceptionnelles, il ne voulut pas dévoiler son savoir-faire pour l'instant; il cherchait à créer l'effet de surprise et de combattre quand le moment sera venu.
C'est alors qu'il prononça quelques mots:

- Très impressionant, votre technique de combat à tous les deux est vraiment exceptionnelle; cependant Ryoko est plus forte que toi Akihiro et je ne serai pas surpris d'apprendre qu'elle soit devenue plus forte que son grand-père...

Ryoko écouta Hiro parler et semblait apprécier les compliments que celui-ci lui faisait, bien qu'elle ne savait pas encore de quoi il était lui-même capable.
Puis Hiro ajouta:

- Nous devons maintenant faire ce que nous avons à faire et suivre le chemin que le maître Haizawa a choisit pour nous et étant donné qu'il voulait qu'on se recontre tous les trois, nous partirons donc tous les trois. Et si vraiment le courant ne passe pas entre vous deux, vous n'aurez cas en finir une bonne fois pour toute, si vous voyez ce que je veux dire...

Un petit sourire ironique vint se glisser soudainement sur les lèvres de Ryoko, tout en fixant Akihiro et semblait approuver cette décision; de toutes façons elle savait maintenant qu'elle avait toutes ses chances de l'emporter.

Hiro eut tout à coup un flash et fit un rapprochement pour confirmer la volonté du maître Haizawa qui était la rencontre entre les trois individus; en effet, Hiro ressortit son papier de sa poche et demanda à Ryoko d'en faire autant avec les cartes géographiques; puis il regarda Akihiro et lui demanda à son tour de sortir un indice.
C'est alors que Akihiro sortit de sa poche un autre papier renfermant lui aussi un autre indice...
Hiro sourit et était cette fois-ci certain de ce qu'il avançait:


- J'en étais sûr! Nous possédons tous les trois des indices qui nous ont permis de nous rencontrer ici à ce lieu même; toi Ryoko tu as hérité en plus du katana des cartes géographiques menant à cette statue...moi j'ai obtenu cette photo qui illustre cette statue avec derrière un plan d'accès...et toi Akihiro tu as hérité d'une autre photo, mais je ne vois pas ce que celle-ci représente...mais derrière elle y figure également un plan d'accès à ce monument.

Akihiro et Ryoko écoutaient très attentivement Hiro, comme un professeur donnant un cours à ses élèves et soudain une partie du mystère était résolue; mais il leur restait encore d'autres mystères à découvrir...c'est alors que Hiro posa une nouvelle énigme:

- Le maître Haizawa voulait qu'on se rencontre tous les trois à ce monument et au même moment; regardez nos documents portent la même date et le même horaire...Il a dû vous dire comme à moi de ne regarder ces papiers une fois arrivés dans cette ville...mais pourquoi devions-nous nous rencontrer aujourd'hui à cette heure là devant cette statue?

Un léger moment de silence régna tout à coup, puis Hiro fit quelques pas en avant, le dos face à Ryoko et Hakihiro; tandis que les deux là continuaient à l'écouter... puis Hiro s'interrogea:

- Pensez-vous qu'il existe un lien entre le maître Haizawa et Okugi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko Tanaka
-
-
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 28
Friends : Hiro, Enzo, Katsuo
Profession : ...
Côté coeur : Hiro
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mar 27 Fév - 15:30

Ryoko posa ses yeux sur les photos puis sur les cartes géographique, oui visiblement elles avaient toute les trois un lien ensemble. Mais Ryoko ne comprennait, son grand père ne lui avait jamais dit à elle de venir dans cette ville et donc encore moins quand y venir. Comment pouvait-il savoir qu'elle allait y arriver exactement ce jour là? Ryoko se dit que en même temps ce n'était pas bien compliquer, il savait qu'elle tenait à son frère plus qu'à quiconque et que dès la première occasion elle essayerait d'être pret de lui. Ainsi, il savait que son frère était ici et qu'elle y viendrait le jour même de ses 18ans, lorsqu'elle serai libre. Oui, c'était sûrement qu'il la connaissait tout simplement et il devait savoir que si il lui avait demander tout simplement de venir elle ne l'aurait jamais fait. Mais en revanche, pourquoi voulait-il que ses trois là se rencontrent? Et qu'ils viennent à ce monument? Ryoko avait le regard dans le vague pendant qu'elle réfléchissait intensement à ce genre de chose. Mais elle semblait aussi être un peu ennerver, pourquoi son grand-père avait-il expliquer tant de choses à ses deux là et l'avait laisser, elle, dans le noir totale.

Finalement Ryoko posa son regard sur Hiro et réfléchit cette fois à sa question. Un lien entre maître Haizawa et Okugi? Quel en serai l'interet, quel serai son but? Et pourquoi les mener tout les trois ici? Nan elle ne comprennait pas le sens cacher de tout cela et commençait à en avoir sérieusement marre de toutes les énigmes de son grand-père. C'était fatiguant à la fin! Pourquoi ne faisait-il jamais rien de simple??


Ryoko réemballa son katana dans les cartes et commença à partir. N'entendant pas le bruit des pas des deux garçons derrière elle elle s'arreta et lança sur son habituel ton froid:


- alors vous venez? Puisqu'il veut qu'on aille à ce monument tous les trois, allons y!


Elle reprit sa marche en direction du parc, les deux garçons derrière elle.


[hrp: se serai bien de faire la suite dans un new poste au parc nan?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Nagawa
*
*
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   Mar 27 Fév - 18:26

Hiro se mit à méditer sur la photo de Akihiro; il se demandait ce que celle-ci pouvait bien représenter. Elle ressemblait en effet à une forme humaine de couleur noire et floue sur un fond gris, ou plus précisément un fond en forme de tourbillon avec une silhouette spectrâle au premier plan...Peut-être que Akihiro leur cachait un secret...En tout cas celà faisait une énigme supplémentaire à résoudre.

Les trois jeunes gens se dirigèrent à nouveau vers le parc où se tenait le monument et espéraient trouver là-bas les réponses à leurs questions.

Quel était le but à accomplir? quel idée avait le maître Haizawa en tête?

Les trois jeunes héros avaient encore une longue route à parcourir et tant de choses à découvrir au fur et à mesure de leur progression...
Puis ils traçèrent leur route jusqu'au parc où ils ignoraient totalement ce qui aller leur arriver par la suite...


(Suite de l'histoire sur le sujet "au parc")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé à l'aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé à l'aube
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*° O k u g i °* :: ¤ Jigoku, la ville ¤ :: * Gare-
Sauter vers: